Si je veux une cave humide, c'est important de la rendre étanche ?

Réaliser une cave étanche est essentiel. Même si l'on recherche un taux d'hygrométrie élevé, il est important de pouvoir reproduire ce taux dans un bâtiment étanche quoiqu'il arrive. L'étanchéité d'une cave devra lui permettre de l'installer proche ou dans des zones très humides.

Les anciens bâtisseurs réalisaient dans ces zones des maisons surélevées de quelques marches pour que la maison ne soit pas dans l'eau. Ce type de construction permettait d'avoir un sous-sol semi-enterré dans certains cas.

Aujourd'hui, c'est plus fréquemment le vide sanitaire qui est utilisé pour prévenir les dégâts de l'eau et de l'humidité.

Quel conseil pour une étanchéité parfaite ?

Plusieurs types d'étanchéité de cave existent mais en matière d'ouvrages enterrés, les constructions de caves sont malmenées et l'étanchéité doit avoir de l'élasticité.

Les sols subissent des poussées phréatiques et sont plus ou moins perméables.

Les membranes en butyl et EPDM sont performantes même entre -40 et +120 degrés et peuvent s'allonger de plus 300%.
Le PVC, plus cassant, résistera moins à la traction et au gel.

Si ma cave est étanche, peut-elle flotter ?

En effet, tout ouvrage posé dans l'eau flottera si sa densité est plus faible que celle de l'eau. Les sols gorgés d'eau exercent des poussées verticales.

L'eau peut entourer la cave enterrée et lui faire subir "la poussée du volume d'eau qu'elle déplace" (principe d'Archimède). Il est important de lester la construction pour lui donner de la stabilité en toute saison.

L'exécution d'un radier épais et de forte densité constitue un socle solide, une plateforme stable qui permettra d'allier cave et présence d'eau ! En plus, les caves proches de l'eau sont plus performantes, la température avoisinant les 12-14 degrés en permanence... comme une récompense.